Les émaux

Enfant, et un peu adolescent, j’ai fait des émaux. C’était assez à la mode durant les 70’s.IMG_7285 Comme la poterie, le macramé, le tissage et tout les activités artisanales un peu créatives. D’ailleurs, ça revient beaucoup avec le scrapbooking et ses dérivés ou le DIY (Do It Yourself pour ceusses qui ne connaissent pas 😉 ).
Quand il a fallu vider la maison de mes grands-parents, j’ai récupéré leur four (oui, les émaux se font dans un four…) et un peu de matériel mais, ni le temps, ni l’envie. Du coup j’avais revendu le tout sur Ebay (*regrets*).
Puis, l’an dernier, mon père m’a donné une caisse contenant mon (son) four à émaux et le matos que j’utilisais quand j’étais gamin.
IMG_7281Ma chérie, à qui j’avais offert un bijou durant cette lointaine époque m’a suggéré de m’y remettre un de ces jours et même d’installer le tout chez elle.
Ça a été chose faite en fin d’année dernière ! J’ai mon espace sur l’établi et pu remettre tout ça en chauffe après plus de 30 ans au frais !
J’ai fait quelques essais, plus ou moins heureux, et ai offert mes premières créations.
Plus j’en fais, plus je m’éclate et mon grand plaisir est de tester des techniques, des supports, des motifs.
En attendant la suite, comme j’aime bien raconter des histoires avec ce que je fais, cela fera un sujet à aborder sur ce blog qui est bien trop endormi !

This entry was posted in Bijoux, Emaux and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *